Vidéo associée: 

Aux États-Unis, le défaut de surveillance pointé du doigt après la tuerie d'Orlando

Corps: 

Après l'attentat perpétré à Orlando dimanche, beaucoup de questions sont soulevées concernant le tueur, dont l'identité a été révélée. Selon Amandine Atalaya, le défaut de surveillance est pointé du doigt. Déjà surveillé par le FBI depuis plusieurs années, Omar Mateen a pu, sans problème, acheter un fusil d'assaut et une arme de poing avant d'aller au bout de ses intentions.

Partager cette vidéo :

Publié le 13/06/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

19/01/2017

Pages

Publicité