Vidéo associée: 

Publié le 14/11/2017

Automédication: "Le pharmacien devrait alerter le patient", dit Ducardonnet

Corps: 

"60 millions de consommateurs" a passé au crible 62 médicaments disponibles sans ordonnances. Selon le magazine, près de la moitié de ces traitements sont "à proscrire". "Cette libre consommation permet au pharmacien d'adapter ses prix", a rappelé le docteur Alain Ducardonnet, ce mardi, sur BFMTV. "On peut imaginer que le pharmacien ait intérêt à vendre tel ou tel médicament", ajoute notre spécialiste santé. Néanmoins, "il reste un professionnel de santé", donc il devrait "prévenir et discuter avec le patient". "Pour vendre ces produits-là, le pharmacien devrait interroger le patient et le prévenir que ce produit peut entraîner des complication", a-t-il conseillé.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet