Vidéo associée: 

“Au moins six mois” pour contenir Ebola en Afrique de l’Ouest (MSF)

Corps: 

Le virus Ebola se répand plus vite que la capacité actuellement mise en oeuvre pour y faire face en Afrique de l'Ouest, et l'ampleur de l'épidémie est largement sous-évaluée. C'est le cri d'alarme lancé ce vendredi par plusieurs organisations non-gouvernementales ainsi que par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

'Avec l'ouverture de nouveaux centres de traitement, nous avons constaté l'arrivée de nombreux patients ayant Ebola, et cela nous conduit à penser qu'il y a probablement beaucoup de patients que nous n'avons pas encore repérés ou contactés. C'est pour cette raison que l'OMS affirme que nous avons probablement sous-estimé le nombre de cas et de morts.'

Depuis le début de cette épidémie de fièvre hémorragique, en mars dernier en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, puis à partir de fin juillet au Nigeria, l'OMS fait état de 1145 morts et plus de 2100 cas.

'J'ai vraiment eu l'impression d'être en temps de guerre, en terme de peur. Il y a un climat de peur générale, où que l'on se trouve, et avec personne ne comprenant ce qu'il se passe', a raconté la directrice de Médecin sans frontières (MSF), de retour d'un voyage de dix jours dans les pays touchés.

Et d'estimer qu'au moins six mois, dans un scénario optimiste, seront nécessaires pour contenir l'épidémie. à condition que tous les gouvernements se mobilisent dès à présent et travaillent de concert avec l'OMS.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/08/2014
Publicité

Contenus sponsorisés