Vidéo associée: 

Publié le 11/03/2016

Au Danemark, condamnée pour avoir porté assistance à des Syriens

Corps: 

Elle s'appelle Lisbeth Zornig. Romancière, ancienne défenseure des enfants, cette Danoise a été condamnée, ce vendredi à environ 3000 euros d'amende, pour trafic de personnes.
Son mari, à ses côtés, écope de la même peine.
On leur reproche d'avoir porté assistance à une famille syrienne sur la route de l'exil. Un délit pour lequel ils encouraient la prison ferme.

'Je suis furieuse, seul l'acquittement aurait été juste. J'ai peu fait, et je ne dis pas ça pour m'excuser, j'ai peu fait, comparé à ceux qui font beaucoup pour venir en aide à ces réfugiés.'

Lisbeth Zornig a pris en charge une famille dans la ville portuaire de Rødbyhavn, l'a emmenée jusqu'à son domicile à Copenhague, puis son mari les a conduit à la gare, et leur acheté des billets de train pour la Suède.

'Pour moi, c'était comme prendre des autostoppeurs', s'est défendue la romancière danoise. Son cas est emblématique d'une criminalisation de ceux qui viennent en aide aux réfugiés, s'indigne l'auteur de ce tweet.

The criminalisation of #refugees helper goes on. In Denmark too https://t.co/xKJaZRv2HI (via guardian) #LisbethZornig #refugeeswelcome- Marco Baldan (Mmkakou) 11. März 2016

Selon la police, 279 personnes font l'objet d'une telle procédure au Danemark pour des faits commis entre septembre 2015 et février 2016, contre 140 en 2014.

Avec AFP

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet