Vidéo associée: 

Attentats de Paris: le "parcours du combattant" pour la prise en charge des victimes

Corps: 

Alors que l'Elysée recevait ce lundi les associations des victimes des attentats, Bley Bilal Mokono, un rescapé de la nuit du 13 novembre, a dénoncé les lourdeurs administratives de la prise en charge. Blessé à l'épaule et devenu sourd d'une oreille, se faire soigner a été pour lui un "vrai parcours du combattant". Une situation qu'il ne croyait pas possible en France, où il a dû s'occuper de l'administratif avant de pouvoir recevoir les soins. Il a critiqué un vrai manque de communication autour de la prise en charge des victimes.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité