Vidéo associée: 

Publié le 30/10/2017

Attentat en Somalie : les chefs de la police limogés

Corps: 

Deux véhicules piégés ont explosé samedi à Mogadiscio la capitale somalienne, faisant au moins 17 morts. La double attaque a été revendiquée par le groupe islamiste Al-Shebab.

Une voiture piégée a explosé à l'entrée de l'hôtel Naso-hablod, puis un minibus à un carrefour situé à proximité. Des tirs ont été entendus en provenance de l'hôtel après l'explosion, ce qui laisse penser qu'un commando armé ait pu y pénétrer.

Parmi les victimes, une majorité de policiers et ancien député. L'hôtel, proche du palais présidentiel, est fréquenté par les élites politiques et militaires du pays. Un porte-parole d'Al-Shebab a assuré à l'agence Reuters, que des responsables du gouvernement étaient visés.

Cette attaque survient deux semaines après l'attentat au camion piégé mené dans le centre de la capitale somalienne, le plus meurtrier de l'histoire du pays, qui avait fait au moins 358 morts et plus de 200 blessés. Un attentat qui n'avait pas été revendique même si islamistes d'Al-Shebab sont fortement soupçonnés.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet