Vidéo associée: 

Attentat de Nice : "Le recueillement est un signe de vie"

Corps: 

À Nice ou à Paris, beaucoup sont venus se recueillir et déposer des fleurs en hommage aux victimes. Pour Hélène Romano, psychologue spécialisée dans le psychotraumatisme, "c'est très important et à tous les âges de la vie. Ça permet de passer d'un état de passivité où on a subi quelque chose d'extrêmement violent, où on était complètement impuissant, et on redevient acteur de quelque chose. C'est à la fois la notion d'hommage aux défunts, aux proches et aux familles et c'est aussi un signe de vie".

Partager cette vidéo :

Publié le 16/07/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité