Vidéo associée: 

Attentat de Nice : entre recueillement et volonté d’avancer, un mois après

Corps: 

Allumer une bougie, déposer une fleur... À Nice, ces gestes restent essentiels. Le kiosque à musique qui jouxte la promenade des Anglais est devenu lieu de mémoire des attentats du 14 juillet dernier. Cet événement a terni l'image de carte postale et les professionnels constatent une baisse de la fréquentation. Si la vie revient, le souvenir, lui, est toujours là.

Partager cette vidéo :

Publié le 14/08/2016
Publicité