Vidéo associée: 

Assignation à résidence suspendue : "L'Etat français m'a pris pour ce que je ne suis pas"

Corps: 

Invité de LCI ce vendredi soir, Halim Abdelmalek, dont l'assignation à résidence a été suspendue par le Conseil d'Etat, a déclaré que l'Etat français, condamné à lui verser 1.500 euros, l'avait pris pour ce qu'il n'était pas. "La liberté n'a de prix" a-t-il ajouté.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/01/2016
Publicité

Contenus sponsorisés