Vidéo associée: 

Arsène Wenger se fait tacler par un employé d’Arsenal

Corps: 

En Angleterre, avec l'explosion des droits TV, les clubs de football disposent de plus en plus d'argent. L'occasion pour eux d'acheter de grands joueurs. Seul Arsenal, entraîné par le Français Arsène Wenger, reste prudent quand il s'agit de mettre la main au portefeuille. Encore critiqué sur sa frilosité lors du marché des transferts cet été, le technicien des Gunners explique simplement : "Je dépenserais 300 millions sur un joueur si je les avais. Nous sommes un club avec 600 employés et nous devons avoir une attitude responsable". Un argument qui n'a pas du tout plu à l'un de ces employés qui a préféré démissionner. Au passage, il n'hésite pas à tacler Arsène Wenger. Dans sa lettre publiée sur Twitter il raconte : "J'ai apprécié de travailler deux ans dans la boutique du club. En tant que supporter, c'est un rêve de travailler pour le club de mon coeur. Ma décision est due aux commentaires d'Arsène Wenger [...] Il se sert du prétexte d'avoir 600 employés qui travaillent pour le club pour justifier l'absence de dépenses sur le marché des transferts, c'est une honte. Je gagne 8 euros de l'heure et je travaille 37,5 heures par semaine. Je suis payé 310 euros par semaine, soit 16 280 euros par an. Theo Walcott gagne dix fois plus en une semaine. J'espère qu'avec mon salaire en moins à payer, M.Wenger pourra s'offrir plus de joueurs. Je ne veux pas être un fardeau plus longtemps pour le club. Bonne chance, et j'espère que vous me donnerez de bonnes références pour mon futur job. "

Partager cette vidéo :

Publié le 23/08/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité