Vidéo associée: 

Armes chimiques, diplomatie, aide humanitaire: l’influente Russie en Syrie

Corps: 

La Russie se dit confiante sur les intentions de la Syrie de se débarrasser de son stock d’armes chimiques. Un des responsables de la diplomatie russe a souligné que Damas allait ainsi dans les prochains jours faire partir une vaste cargaison de produits chimiques.
Cela aurait dû être fait depuis longtemps, rappellent des diplomates américains et français. Pour Washington et Paris, Bachar al-Assad fait exprès de traîner les pieds.
A Moscou, le son de cloche est différent : on veut croire que le retard dans le processus de destruction des armes chimiques n’est dû qu‘à des difficultés logistiques liées à la guerre.

La Russie est en première ligne dans le dossier syrien. Ce mardi, le ministre russe des Affaires étrangères recevait à Moscou un des responsables de l’opposition, Ahmad Jarba. Ce dernier souhaite infléchir la position de Moscou. Pas gagné…
Seul commentaire de Sergueï Lavrov : “Oui à un dialogue politique avec toutes les parties politiques, mais pas question d’y inclure des ‘groupes terroristes’.” C’est la même rhétorique que celle employée par Bachar Al-Assad à l‘égard des insurgés…

Autre signe de la proximité entre Moscou et Damas : l’envoi régulier d’aide humanitaire.
Ce mardi, deux avions russes se sont ainsi posés à Lattaquié. A leur bord, 52 tonnes de matériel de secours et de médicaments.

Voilà bientôt trois ans que la population vit au rythme des violences meurtrières. Ce mardi, au moins 8 civils dont des enfants sont morts à Alep lors d’un raid de l’armée syrienne. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), des barils d’explosifs ont été largués par hélicoptère, sur des secteurs tenus par les rebelles.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/02/2014
Publicité

Contenus sponsorisés