Vidéo associée: 

Après son éviction, Batho passe aux accusations - 04/07

Corps: 

Deux jours après son éviction du gouvernement, l'ex ministre de l'Ecologie a réglé ses comptes jeudi. Ses propos de mardi n'étaient ni "une erreur", ni "une faute" et encore moins "un manquement à la solidarité gouvernementale", a estimé Delphine Batho. Son objectif? Provoquer un débat qui n'avait pas eu lieu. Elle a mis en cause "la fin de la collégialité" et l'abdication du gouvernement devant les lobbies et la rigueur.

Partager cette vidéo :

Publié le 04/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité