Vidéo associée: 

Après l’ouragan, Haïti sous la menace du choléra

Corps: 

Les cas de choléra se multliplient dans les localités du sud-ouest de l'île, dévastées par l'ouragan Matthew, comme ici à Port-à-Piment. L'hôpital accueille de plus en plus de patients souffrant de cette maladie mais manque cruellement de moyens.

'Nous avons besoin de trouver de l'eau pour tenter de diminuer le nombre de cas de choléra', explique cet employé de l'hôpital. 'Nous avons besoin de traitements de réhydratation, et tablettes de purification d'eau pour sauver la vie de ces gens', dit-il.

Une recrudescence de l'épidémie pourrait encore alourdir le bilan des victimes. Plus de 1 000 personnes ont été tuées. Les rescapés, eux, sont démunis.

'Je suis pêcheur', raconte Eval Morris, 'il n'y a que des pêcheurs et des commerçants dans ce coin', dit-il. 'Nous avons tout perdu. Nous n'avons plus rien. Les maisons n'étaient pas solides, elles se sont effondrées. Nous n'avons nulle part où aller'.

La quête d'eau potable et de nourriture est la priorité. Selon un coordonateur humanitaire de l'ONU, près d'un million de personnes ont besoin en urgence d'aide médicale et alimentaire. Outre l'épidémie de choléra, les craintes concernent les conséquences à long terme de la destruction des plantations agricoles des régions affectées. Les premières livraisons d'aide humanitaire sont arrivées ce week-end à Port-au-Prince.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages