Vidéo associée: 

Après les élections, difficile de former un gouvernement en Bulgarie

Corps: 

L'ancien Premier ministre de centre-droit Boïko Borissov est arrivé en tête du scrutin d'hier, le deuxième en 18 mois, mais il doit former une coalition.

Une tâche ardue et incertaine. D'après le dépouillement de 97 % des suffrages annoncé ce matin, son parti Gerb obtient 32,66% des voix ce qui lui donnerait 85 élus au Parlement, où la majorité absolue est de 121 sièges.

Il manque donc au moins trente sièges pour créer une coalition viable, mais Borissov n'entend pas se rapprocher des deux autres grandes formations.

Les socialistes ont recueilli 15,43 % des voix et une quarantaine de sièges, et sont talonnés par le parti de la minorité turque MDL, qui empocherait 39 sièges.

Borissov tente de séduire les petits partis, mais faute de coalition, Borissov a martelé qu'il y aura 'de nouvelles élections en Bulgarie' sur fond de crise économique, de pauvreté et de corruption galopante.

Dernière option, un gouvernement d'experts que ne dirigerait pas Borissov, mais quelqu'il soit, ce cabinet sera confronté à d'énormes défis.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/10/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages