Vidéo associée: 

Amnistie adoptée en Russie : les Pussy Riot et Greenpeace bientôt libérés ?

Corps: 

Les députés russes ont approuvé une loi d’amnistie qui pourrait profiter à environ 25.000 personnes, sur les 700.00 détenus du pays. Une amnistie habituelle chaque année, mais qui déçoit les défenseurs des droits de l’Homme qui s’attendaient à plus de libérations, notamment tous les prisonniers politiques.

Sur un ton ironique, Dmitry Gudkov, député de l’opposition, constate que “c’est une façon de montrer au monde, avant les JO, qu’il n’y a plus de prisonniers politiques.”

Les Pussy Riot vont bénéficier de cette amnistie. Mais elles ne seront peut-être pas relâchées plus tôt pour autant. Elles pourraient rester en prison jusqu’au terme de leur peine, en mars prochain, à cause des lenteurs de la bureaucratie.

Les 30 membres de Greenpeace arrêtés en septembre doivent eux aussi bénéficier de cette amnistie, les 26 étrangers du groupe, en liberté provisoire, attendent toujours l’autorisation de quitter la Russie.

Un ancien ministre sera amnistié aussi. Anatoly Serdyukov était chargé de la Défense jusqu’en novembre 2012, date à laquelle il a été écarté, accusé de fraude.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité