Vidéo associée: 

Allemagne: vers l’entrée d’euro-sceptiques au Bundestag ?

Corps: 

C’est dans la dernière ligne droite que la campagne électorale est devenue plus excitante. Non pas que l’on doute d’une victoire d’Angela Merkel. En revanche, le suspense, c’est sur la couleur de la coalition.

Va-t-on vers une nouvelle coalition conservateurs – libéraux, comme actuellement, ou vers une “grande coalition” conservateurs – sociaux-démocrates comme ce fut le cas entre 2005 et 2009 ? Les sondages indiquent que tout est possible.

Et puis, il y a la montée en puissance du dernier-venu, le parti AfD, “Alternative pour l’Allemagne”, ouvertement anti-euro. Il pourrait dépasser la barre des 5% des voix et ainsi faire son entrée au Parlement.

Cela donnerait une tribune de choix aux euro-sceptiques, comme le confirme Daniela Schwarzer, de l’Institut allemand de politique étrangère.

“Le Bundestag est une institution importante en Allemagne, notamment pour tout ce qui touche à l’Europe, explique-t-elle. C’est là que sont discutés les plans de sauvetage ou encore la recapitalisation des banques. C’est précisément au cours de ces discussions que le parti ‘Alternative pour l’Allemagne’ pourra faire passer ses idées et peser sur les débats”.

De fait, à l‘échelle de l’Europe, cela rend ces élections allemandes encore plus cruciales et intéressantes à suivre.

“Les nouveaux-venus sont rares dans le paysage politique allemand, explique notre envoyé spécial à Berlin, Olaf Bruns. L’idée qu’un parti anti-euro puisse faire son entrée au Parlement, était inimaginable. Ce pourrait être pourtant la surprise au soir des élections”.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages