Vidéo associée: 

Allemagne : la politique migratoire de Merkel à l‘épreuve des régionales

Corps: 

Demain s'ouvriront les régionales en Allemagne. Un test crucial pour les partis traditionnels, à commencer par l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel et le parti social-démocrate (SPD).

Près de 13 millions d'Allemands sont appelés à voter dans trois des seize Etats-régions. Deux sont situés dans l'ouest, le Bade-Wurtemberg, et la Rhénanie-Palatinat et la Saxe-Anhalt est quant à elle à l'est.

Dans le riche et puissant Bade-Wurtemberg, où le taux de chômage est aux environs de 4%, les Verts, qui dirigent la région dans une alliance avec le SPD, sont les favoris du scrutin. Ils menacent de détrôner la CDU comme première force politique.

Les Verts sont en faveur de la politique de Merkel envers les réfugiés. Cette question cristallise l'opinion allemande. En Rhénanie-Palatinat, la chef du SPD, la ministre-présidente sortante Malu Dreyer, approuve elle aussi cette politique d'accueil lancée par la chancelière.

Les sociaux démocrates sont crédités dans cette région d'une courte avance sur la CDU, représentée par son étoile montante Julia Klöckner. Cette dernière, en revanche, s'est démarquée de la politique migratoire de Merkel.

En Saxe-Anhalt, dans l'est du pays, la CDU dispose d'une confortable avance face à ses adversaires traditionnels. Mais elle doit compter avec la droite dure et la formation populiste anti-migrants Alternative pour l'Allemagne (AfD), qui pourrait même devancer les sociaux démocrates.

Dans cette région, le parti d'extrême droite est crédité d'environ 19 % des suffrages. Il a de fortes chances d'être représenté dans les deux autre parlements régionaux, dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat où on lui prédit des scores entre 9 et 12,5%.

Avec AFP

Partager cette vidéo :

Publié le 12/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité