Vidéo associée: 

Ali, réfugié irakien, dit adieu à Berlin

Corps: 

Arrivé il y a sept mois, Ali fait déjà ses valises. Ce réfugié irakien fait partie des déçus de l'asile. "Ici, il n'y a pas d'avenir pour moi, pas de travail, pas de papiers" dit-il avec regret. Pour 300 euros le billet, il prend un aller simple direction Bagdad. Comme lui, Rafet quitte l'Allemagne, la gorge serrée. Au total, ils seraient 3.500 par mois, selon Angela Merkel, à rentrer au pays.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité