Vidéo associée: 

Alep s’enfonce dans l’horreur

Corps: 

La situation empire dans la ville syrienne d'Alep où les quartiers est contrôlés par les rebelles sont sous le feu des bombardements continus depuis la fin de la trêve jeudi dernier.

Selon l'Observatoir syrien des droits de l'homme, 140 personnes ont été tuées ces derniers jours, dont douze ce lundi. 250 000 civils assiégés sont privés d'eau et manquent de pain et de médicaments.

Dimanche, les pays occidentaux ont accusé Damas et Moscou de se rendre coupables de 'barbarie'.

La porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Zarakhova, condamne la rhétorique insultante employée par lest Etats-Unis.

'Toutes ces déclarations à la limite des insultes que les soi-disant diplomates américains se sont permis de faire témoignent de l'hystérie, de l'incompréhension face à une situation devenant incontrôlable et que tout est fait pour détourner l'attention de la politique désastreuse qu'ils conduisent.'

L'ambassadeur français aux Nation Unies, François Delattre, a évoqué des 'crimes de guerre' commis à Alep.

Ces accusations sont liées à l'utilisation présumée d'armes de guerre sophistiquées contre des zones densément peuplées alors que ces armes sont, en principe, destinées à des cibles militaires.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité