Vidéo associée: 

Aide humanitaire aux Philippines: “il y a un problème de sécurité”

Corps: 

Lâexaspération face à la lenteur des secours grandit parmi les milliers de survivants philippins . Mais ici à Manille, la capitale, les bénévoles de la Croix Rouge philippine sâactivent. Ils se dépêchent de préparer les vivres destinées aux sinistrés, notamment des sacs de riz. Le Comité International de la Croix-Rouge, le CICR, coordonne ses efforts avec la Croix-Rouge philippine, et, entre autres, des Sociétés du Croissant-rouge.
âJe suis sûr que cette fois les autorités et les organisations ont été mieux préparés (avant lâarrivée du typhon), mieux que lâannée dernière, souligne Soaade Messoudi du CICR à Manille, parce quâils ont vécu lâexpérience de lâouragan Bhopa lâannée dernière. Les gens ont donc été évacués bien à lâavance. Malheureusement, la force de lâouragan était tel quâil a tout endommagé. Il était plus puissant que ce que les gens auraient pu imaginer.Et cela a coûté la vie à beaucoup de personnes, il y a beaucoup de disparus et des ravages que nous découvrons tous les joursâ. (â¦)
âNous examinons toutes les options pour apporter de lâaide par air, mer ou terre. Toutes ces options sont explorées. Nous avons onze camions près de Tacloban, mais comme vous le savez, la sécurité est aussi un problème en ce moment. Nous devons donc nous assurer que ces vivres atteindront les personnes qui en ont besoin le plus.â
La Croix-Rouge philippine affirme avoir mis en place un service aidant les familles à retrouver leurs proches dont elles nâont pas eu de nouvelles après la catastrophe. Selon le CICR, six mille paquets dâaide ont été expédiés à destination notamment de Leyte, lâune des îles les plus touchées par le typhon Haiyan.
.

Partager cette vidéo :

Publié le 14/11/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI