Vidéo associée: 

Agression de Joué-les-Tours : "Il y a une influence de Daesh"

Corps: 

Le député PS Sébastien Pietrasanta à l'origine du projet de loi sur la lutte contre le terrorisme estime qu'il faut rester prudent quant aux motivations de l'agresseur du commissariat de Joué-les-Tours en Indre-et-Loire mais tous les indices montrent qu'il aurait répondu à l'appel de Daesh.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/12/2014
Publicité

Contenus sponsorisés