Vidéo associée: 

Afrique du sud : quand les pauvres sont aussi des Blancs

Corps: 

En Afrique du Sud, les blancs sont riches, les noirs sont pauvres…
La situation n’est pas si tranchée, la preuve : banlieue de Johannesburg, le bidonville de Coronation Park. Ici vivent 300 personnes, dont 75 enfants. Tous blancs, victimes de la crise économique, et de la discrimination positive qui favorise l’accès des Noirs au marché de l’emploi.

Anne Leroux a tout perdu, en premier lieu sa maison cossue : “Je suis désolée c’est raciste, pourtant je ne suis pas raciste, explique cette retraitée, mais les Noirs passent d’abord, avant les Blancs : et même les Blancs les plus qualifiés n’ont plus accès aux postes à responsabilité en Afrique du Sud.”

Des voisins apportent de la nourriture à ces familles qui survivent sans électricité et avec un seul sanitaire pour tous. Ici, 19 ans après la chute de l’apartheid, on a le sentiment de ne pas avoir la bonne couleur de peau…

“L’apartheid était un problème, explique un homme. Maintenant c’est la discrimination positive. Les Etats-Unis ont cette politique, le monde entier fait de la discrimination positive, mais ici c’est le seul pays où la majorité, (les noirs), bénéficie de discrimination positive.”

10% des Blancs soit 450 000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté. Une situation méconnue qui laisse souvent les politiques indifférents : les Blancs les moins armés professionnellement se trouvent juste du mauvais côté de l’Histoire…

Partager cette vidéo :

Publié le 08/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité