Vidéo associée: 

Abandonné de tous par crainte du virus Ebola

Corps: 

CONAKRY - 6 août 2014 - Un homme couché à terre, en plein jour, à Conakry. La crainte du virus Ebola est dans toutes les têtes. Par précaution, les gens restent à distance. L'homme restera cinq heures, avant que des secours n'arrivent.
Peur de la contamination ou mauvaise organisation ? Toujours est-il que le virus a déjà tué près de 1000 personnes depuis le début de l'année. Principalement au Liberia, Nigeria, en Sierra Leone et en Guinée. Devant la propagation de l'épidémie, l'OMS recommande des mesures d'exception : meilleure information des populations, meilleur contrôle aux frontières mais aussi une mise en quarantaine de 31 jours pour les cas suspects. Une injonction qui se heurte aux moyens limités des pays touchés par le virus : depuis plusieurs semaines Médecins sans frontières dénonce les vies perdues par manque de réponse adéquate.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/08/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI