Vidéo associée: 

Publié le 19/12/2015

A Téhéran, la pollution de l'air atteint des records

Corps: 

Les autorités iraniennes ont décidé de fermer les écoles, certaines usines et de limiter la circulation dans la capitale du pays, Téhéran, après que la ville a atteint un pic de pollution. En 2012, près de 4500 personnes étaient mortes à cause des particules fines, et 80.000 dans tout le pays.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet