Vidéo associée: 

A Marseille, des puces électroniques pour éviter les maladies nosocomiales

Corps: 

Chaque année, les maladies nosocomiales causent trois fois plus de décès que les accidents de la route. Les malades les contractent lors de leur séjour à l'hôpital. A celui de Marseille Nord, des puces électroniques placées dans les sabots du personnel permettent de vérifier que les règles d'hygiène sont bien respectées.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/02/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI