Vidéo associée: 

A L’Aquila, quand la reconstruction rime avec corruption

Corps: 

Tout un réseau de corruption a été démantelé en Italie sur les chantiers de la reconstruction du tremblement de terre de l’Aquila.

Huit personnes ont été mises en examen pour avoir notamment revendu illégalement des immeubles de relogement temporaire, ou pour avoir favorisé contre des pots de vin certains entrepreneurs pour la reconstruction et la mise en sécurité de plusieurs édifices.

On parle de sommes frauduleuses approchant les deux millions d’euros au total, dont une grosse partie en liquide, comme l’explique ce policier :
“C‘était un système très bien organisé sur le terrain, avec environ 500.000 euros d’argent sale en liquide. C’est ce système de cash flow que notre enquête a fait apparaître”.

Parmi les mis en examen, le maire adjoint de l’Aquila, Roberto Riga, qui a annoncé sa démission ce mercredi, de façon, a t-il précisé, à “laisser les autorités de la ville et le maire travailler dans la sérénité”.

Le séisme de 2009 avait ravagé la ville du centre de l’Italie, 72.000 habitants. 300 personnes avaient été tuées et des milliers d’autres se sont retrouvées sans abri.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/01/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité