Vidéo associée: 

À la frontière syrienne, au cœur du trafic d’objets antiques pillés

Corps: 

Entre le Liban et la Syrie transitent chaque jour des antiquités pillées par les groupes djihadistes. Un trafic devenu en quelques années leur principale source de revenus. À Beyrouth, les antiquaires accusent des acheteurs occidentaux d'alimenter le conflit en achetant ces objets..

Partager cette vidéo :

Publié le 05/10/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI