Vidéo associée: 

À Hiroshima, Obama veut souligner ‘‘les risques réels” que représente encore la bombe

Corps: 

Pour la première fois depuis l'explosion de la bombe atomique, un président américain en exercice va se rendre ce vendredi à Hiroshima. Barack Obama, dont la visite suscite espoirs et aussi critiques, doit rendre hommage aux victimes de la Seconde Guerre mondiale, sans toutefois demander pardon au nom des Etats-Unis pour la bombe.

'Bien sûr qu'il ne va pas demain pardon, dit ce manifestant. Parce que s'il demande pardon, les Etats-Unis ne pourront pas utiliser à nouveau l'arme nucléaire.''

A travers sa visite à Hiroshima, le président américain veut insister sur le danger que représente encore l'arme nucléaire pour le monde d'aujourd'hui.

'Je veux souligner encore une fois les risques réels qui existent et le sens de l'urgence que nous devrions tous avoir. Ce n'est pas seulement un rappel du bilan terrible de la Seconde Guerre mondiale, de la mort d'innocents sur le continent, mais c'est aussi pour rappeler que le travail, pour un monde débarrassé de l'arme nucléaire, n'est pas terminé.''

Visite à Hiroshima: un exercice d'équilibriste pour Barack Obama https://t.co/b543CYoIRa pic.twitter.com/BIo2dws3aA- RFI (@RFI) 26 mai 2016

La bombe atomique avait explosé à quelques mètres seulement de ce bâtiment, resté miraculeusement debout et transformé depuis en mémorial.

Mais autour, ce 6 août 1945, tout fut instantanément rasé. 140.000 personnes périrent à Hiroshima.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité