Vidéo associée: 

50 de prison confirmés en appel pour l’ex-président libérien

Corps: 

La condamnation de l’ex-président libérien Charles Taylor à 50 ans de prison pour crimes contre l’humanité a été confirmée en appel ce jeudi par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone.

«Les actes de Taylor n’ont pas seulement nui aux victimes des crimes et à leurs proches immédiats, ils ont alimenté un conflit qui est devenu une menace pour la paix et la sécurité internationales dans toute la région ouest – africaine” a dit le président de la Cour George Gelaga King.

La chambre d’appel a validé la peine imposée en première instance en avril 2012, faisant de Charles Taylor le premier ex chef d’Etat à être condamné par un tribunal international depuis la seconde guerre mondiale. Sous le coup de 11 chefs d’inculpation, il avait été reconnu coupable d’avoir soutenu une campagne de terreur visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone, en fournissant armes, cigarettes, et alcool aux groupes rebelles grâce aux trafics de diamants.

Images d’enfants soldats réquisitionnés de force et drogués et de civils amputés resteront dans toutes les mémoires. La guerre civile qui a secoué la Sierra Léone entre 1991 et 2002 est l’une des plus cruelle de l’histoire africaine récente, avec 120.000 morts et des milliers de civils mutilés, et autant de déplacés. La liste des atrocités commises par des combattants souvent drogués est longue : viols, crime crapuleux, phénomène des amputations au choix, « manche courte ou manche longue » , selon les termes des bourreaux… Des atrocités dont la Sierra Léone garde les traces bien visibles encore aujourd’hui et dont charles Taylor a été reconnu comme la pièce maîtresse .

Arrêté en mars 2006 au Nigéria, il avait été transféré de Freetown à la Haye pour des raisons de sécurité. Depuis l’ex dirigeant libérien clamait son innocence. Le jugement d’aujourd’hui marque la fin d’un procès qui dure depuis plus de sept ans et sonne comme un avertissement aux autres tyrans du continent Africain.

Charles Taylor devrait purger sa peine dans une prison de haute sécurité au Royaume-Uni .

Partager cette vidéo :

Publié le 26/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité