Vidéo associée: 

5 ans après la catastrophe de Fukushima, la ville de Rikuzentakata peine à se reconstruire

Corps: 

Dévastée par le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011, la ville japonaise de Rikuzentakata avait failli disparaître. 1.800 personnes avaient péri dans cette cité côtière proche de Fukushima, soit près d'un habitant sur dix. Si des travaux colossaux ont été lancés depuis et qu'une partie de la population a pu être relogée, un retour à la normale n'est pas prévu avant 2020.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité