Vidéo associée: 

5 500 demandeurs d’asile se retrouvent bloqués entre Norvège et Russie

Corps: 

Ces migrants sont arrivés en Scandinavie en passant par la Russie cet automne. Techniquement, ils se trouvent dans des centres norvégiens pour réfugiés, mais après avoir durci sa politique d'asile, Oslo veut les expulser. Moscou refuse, comme l'explique le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov : 'ce qui est sujet à débat, c'est que ces gens sont arrivés en Russie en affirmant qu'ils voulaient soit y travailler, soit rendre visite à de la famille. Ils n'ont pas annoncé la réelle motivation de leur visite, qui était de transiter par la Russie jusqu'en Norvège. Ce qui veut dire qu'ils ont fourni de fausses informations concernant leur séjour dans la Fédération de Russie.'

Ces demandeurs d'asile avaient choisi la route de l'Arctique, moins onéreuse et jugée plus sure que la traversée de la Méditerranée, malgré les moins 20 degrés qu'affichent actuellement le thermomètre. Mais cette impasse plonge les réfugiés dans une situation critique.

'L'attente est très difficile, explique cet Afghan. Quand on sait ce qui nous attend, c'est plus facile d'attendre, mais là.... '

La décision de la Norvège a soulevé l'indignation des Nations unies et de plusieurs ONG qui estiment que la politique d'asile de la Russie ne remplie pas les critères internationaux.

La Norvège tancée pour le renvoi de migrants vers la Russie par -30 C https://t.co/7rls4uzvV3 par P_Deshayes #AFP- Agence France-Presse (afpfr) 23 Janvier 2016

Partager cette vidéo :

Publié le 27/01/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité