Vidéo associée: 

28 morts dans une attentat à la voiture piégée à Ankara

Corps: 

Le gouvernement turc dénonce une 'attaque terroriste' qui a coûté la vie à 28 personnes et blessé 61 civils.

C'est un attentat à la voiture piégé qui visait un convoi militaire. L'explosion a eu lieu à 18h30 heures locales. En début de soirée mercredi, l'attentat n'avait pas été revendiqué.

Cette attaque intervient alors que la Turquie est touchée depuis des mois par la violence et la reprise du conflit kurde.

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a immédiatement annulé la visite qu'il devait effectuer à Bruxelles.

L'attaque visait plusieurs cars de l'armée dans le centre d'Ankara, dans un quartier où sont concentrés plusieurs ministères, mais aussi l'état-major et le Parlement turc.

La déflagration a été entendue sur plusieurs kilomètres à la ronde. Selon l'état-major turc, la voiture piégée à explosé alors qu'un des cars du convoi militaire était arrêté à un feu rouge.

En tout trois car de l'armée ont brûlé. Les forces de police turques ont formé un périmètre de sécurité autour des lieux de l'attentat et n'excluent pas que la voiture piégée ait pu être déclenchée par un kamikaze.

La capitale turque a été placée en état d'alerte maximum et les forces de police ont ainsi fait exploser un paquet suspect qui avait été trouvé devant le ministère de l'Intérieur.

Le président turc Reccep Tayyip Erdogan a déclaré que les terroristes 'testent notre patience' sans nommer qui il suspectait.

Dans son communiqué 'Le président français François Hollande dénonce l'odieux attentat qui a fait de très nombreuses victimes à Ankara ce soir' et 'adresse aux autorités turques et au peuple turc son soutien et toute sa solidarité devant cette nouvelle épreuve.'

Partager cette vidéo :

Publié le 18/02/2016
Publicité

Contenus sponsorisés