Vidéo associée: 

17 ans de “Jungle” à Calais

Corps: 

C'est à partir du milieu des années 1990, avec la suppression des contrôles aux frontières entre les pays de l'espace Schengen, que des migrants ont commencé à se regrouper dans des camps de fortune près de Calais. Leur rêve, c'est d'obtenir l'asile au Royaume-Uni. Un hangar désaffecté d'Eurotunnel leur est ouvert en 1999 sur la commune de Sangatte. Ce flux migratoire constitue un vrai défi humanitaire et politique pour la France et le Royaume-Uni.

Trois ans plus tard, en 2002, sous la pression de son homologue britannique David Blunkett, le ministre français de l'Intérieur de l'époque, Nicolas Sarkozy décide la fermeture définitive du hangar de Sangatte.

La décision sera effective en décembre et Sangatte, qui abritait 1 600 étrangers, est fermé. Des migrants se regroupent alors dans une zone au nord-est de Calais, surnommée la 'Jungle'.

En février 2003, les deux mêmes ministres signent les accords du Touquet. Ils établissent que les contrôles aux frontières auront désormais lieu du côté français de la Manche. L'immigration clandestine vers la Grande-Bretagne est désormais bloquée à Calais, dans le Nord de la France, ou beaucoup appellent désormais à une renégociation de ces accords, dans le cadre de Brexit.

Depuis la fermeture de Sangatte, les clandestins erraient dans des campements de fortune. Dans une zone proche du port de Calais s'entassaient jusqu'à 700 migrants. Mais cette Jungle sera, elle aussi, démantelée en 2009 par les CRS.

Mais elle se reforme moins de deux ans plus tard. En 2015, avec la crise migratoire, le nombre de migrants explose.

La partie Sud de ce que l'on appelle désormais la 'New Jungle', où s'entassent en tout entre 6 000 et 8 000 personnes, est démantelée entre le 29 février et le 16 mars 2016.

The Jungle in Calais from 2002 to 2016 via karadaniellefox https://t.co/yLNSSIhMzm pic.twitter.com/7ScUBp4Iie- Blathnaid Healy (blathnaidhealy) 24 octobre 2016

En septembre 2016 , un mur d'un kilomètre de long, financé par Londres, commence à être érigé le long de la rocade portuaire, pour empêcher les migrants de grimper sur les camions.

Le 26 septembre, François Hollande promet un 'démantèlement complet du campement et le reclassement des migrants.

Les migrants qui sont a Calais seront répartis sur le territoire français dans le cadre des centres d'accueils et d'orientation. Sur près de 1 300 mineurs présents à Calais, la moitié va être accueillie au Royaume-Uni.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité