Alerte rouge en Californie : le plus haut barrage des États-Unis risque de céder très bientôt. Plus de 180 000 personnes sont menacées par les inondations.

Aux États-Unis, le plus haut barrage du pays menace des villes et de nombreuses personnes. Le réservoir de secours d’Oroville pourrait bientôt céder notamment à cause des fortes pluies de ces derniers jours. D’après les autorités locales, cette rupture pourrait provoquer d'importantes inondations le long de la rivière Feather.

Environ 180 000 personnes sont menacées

Pour le moment, les responsables du barrage ont décidé de réduire le débit d’écoulement pour protéger le réservoir, mais cela a provoqué la montée du lac. Le barrage qui le retient risque donc de céder et menace les villes situées dans la vallée.

Publicité
Les services californiens des eaux ont prévu de larguer des blocs de béton pour maintenir les flux et ont libéré, pour le moment, une partie des eaux du lac. Environ 180 000 personnes sont menacées par les inondations d'après les informations rapportées par ABC News. Pour faire face à ce problème, des centres d’accueil ont été ouverts à Chico, non loin d'Oroville.

Ce barrage date de 1968 et sa hauteur est de 230 mètres. Il est actuellement le plus haut barrage des États-Unis.