Vidéos A la une
Une stèle a été dressée face à la montagne où a eu lieu le crash de l'A320 de Germanwings. Un message inscrit en français, allemand et espagnol y a été gravé, à la mémoire des 150 victimes de la catastrophe aérienne. Depuis jeudi, les familles des disparus mais aussi des habitants et anonymes s'y recueillent. Nombre d'entre eux y déposent des fleurs, des bougies ou encore des photos des disparus.
Vidéos A la une
Les proches des victimes du crash de l'A320 se sont rendus jeudi sur le site de la catastrophe, qui a fait 150 morts. Au total, 201 personnes, dont 33 proches des membres d'équipage, étaient présentes, selon un porte-parole de la Lufthansa. Certaines familles devaient passer la nuit près de Marseille, d'autres ne sont restées que quelques heures dans la région avant de rentrer en Allemagne ou en Espagne. Les habitants de Seyne-les-Alpes ont fait preuve de beaucoup de générosité pour aider, chacun à leur manière, les familles des victimes.
Vidéos A la une
Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, décrit la journée de jeudi comme "difficile" et "particulière" pour les familles des victimes. "Elles ont entendu un certain nombre de vérités, on les a plongées dans le récit de cette catastrophe et de ce drame", a-t-il indiqué. "On est là pour les protéger (...) prendre en charge leur douleur, les écouter, être à leurs côtés et les accompagner du mieux possible", a ajouté le porte-parole, décrivant un dispositif conséquent de médecins, de psychologues, d'infirmiers...
Publicité