Société
L'avocate de la femme, soupçonnée de radicalisation, a reçu une convocation à une audience hors du délai légal à cause d'un fax défectueux. L'affaire est suivie de près par le ministère de la Justice.
Vidéos Alaune
Interview de Frédéric Douchez, Bâtonnier du barreau de Toulouse, sur le vice de forme dans l'affaire du meurtre de Quentin Fisset-Bonfanti.
Publicité