Vidéos A la une
Un rapport de l'Organisation mondiale de la santé pointe les aliments cancérogènes à éviter: charcuterie, viande rouge ou plus généralement, les aliments transformés. Ces conclusions sont confirmées par les spécialistes, qui martèlent qu'une surconsommation de ces produits est dangereuse pour la santé. Marie-Christine Boutron-Ruault, docteur en nutrition, préconise "une alimentation qui fait la part belle aux aliments d'origine végétale en limitant au côté festif les aliments dits transformés, très industriels".
Vidéos A la une
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, a réagi sur BFMTV lundi soir à l'étude publiée par l'OMS qui accuse la charcuterie et la viande rouge de favoriser certains cancers. "Cette étude confirme des éléments scientifiques qui existaient déjà. On sait que toute surconsommation en particulier de viande rouge peut avoir des conséquences en termes de santé. Il n'y a pas de panique à avoir, il faut rester vigilant sur l'équilibre. Il y a plein de facteurs qui rentrent en compte: des facteurs d'hygiène de vie, d'activité sportive. Toute consommation uniforme d'un ou deux produits n'est pas bonne pour la santé. Il faut diversifier son alimentation", a déclaré le ministre.
Publicité