Société
Depuis lundi, Manuela Gonzalez se défend du meurtre de son mari dont elle est accusée. En première instance, elle avait été condamnée à 30 ans de prison. 
Société
La justice soupçonne une femme d’avoir empoisonné plusieurs hommes dans le but de récupérer leur argent. La SDF, Patricia de son prénom, a déjà été incarcéré pour le meurtre de deux hommes en 2011. Mais les enquêteurs pensent que le nombre de victimes pourrait être plus élevé.
Publicité