Société
Manuela Gonzalez, connue sous le nom de "veuve noire de l’Isère" a été libérée lundi pour vice de procédure, alors qu'elle avait été condamnée en 2014 à 30 ans de réclusion.
Société
Manuela Gonzalez, surnommée "la veuve noire de l’Isère", comparaît ce lundi devant les assises de Grenoble (Isère) pour l’assassinat de son mari, en 2008. Retour sur le passé de cette femme au passé trouble.
Publicité