Vidéos à la une
VERVIERS (Belgique) - 15 jan 2015 - Voici la maison où les forces de police de Verviers ont mené jeudi soir une impressionnante opération anti-terroriste. Deux suspects qui ont ouvert le feu lors de l'assaut sont décédés, un troisième blessé. Un choc dans cette petite ville de l'est de la Belgique. Moins de 24 heures après ce coup de filet, les habitants sont autorisés à rentrer chez eux, encore hébétés par ce qu'ils ont vécu. A l'intérieur, bris de verre et impacts de balles sont encore visibles. Selon la presse belge, les protagonistes étaient partis en Syrie et revenus à Verviers à l'insu de leur famille. Dans la foulée, treize personnes ont été arrêtées. Parmi elles, cinq ont été inculpées pour participation à un groupe terroriste. Les enquêteurs sont toujours à la recherche du commanditaire et chef de la cellule djihadiste.
Vidéos à la une
Bernard Squarcini, préfet, et ancien patron de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur le déroulement d'une opération antiterroriste à Verviers en Belgique. Ce jeudi, plusieurs personnes auraient été tuées au cours d'une intervention de la police, dans une habitation située dans le centre-ville de Verviers. Il y aurait eu au moins deux morts selon le bourgmestre de la ville. Il s'agirait d'individus surveillés qui venaient de rentrer de Syrie. Ces hommes seraient liés à la filière Coulibaly, selon des informations de LCI, ils avaient eu l'intention de réaliser des attentats dans la capitale, suite aux attaques de Paris.
Publicité