Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/2WIPyHp8 . Direction La Verrie en Vendée où une boutique en ligne connaît un pic d'activité à l'occasion des soldes d'été. Plus sur http://wizdeo.com/s/tvvendee . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos Argent/Bourse
Avec: Anne-Laure Constanza, fondatrice d'Envie de Fraise. - Tech & Co, du lundi 30 mai 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Unooc est un outil spécialisé dans la comparaison de prix des médicaments en vente dans les pharmacies. Il référence des officines françaises de proximité. Sur Unooc, les consommateurs sont sûrs d'acheter de vrais médicaments au meilleur prix. Bien que certains pharmaciens français estiment que ce métier n'est pas fait pour internet, cela présente de nombreux intérêts pour eux notamment en termes de visibilité. - Avec: Nicolas Ricard, cofondateur d'Unooc. - Good Morning Business, du mardi 10 mai 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Fabien Poulard, fondateur de Dictanova, a présenté la solution SaaS proposée par sa société. Elle se focalise sur la modélisation de la satisfaction client dans le but d'améliorer la performance des entreprises. Développée par des experts en analyse sémantique et gestion des big data, sa solution permet de détecter des leviers d'optimisation de l'expérience client, via l'analyse des verbatims issus des avis et enquêtes de satisfaction. Pour ce faire, elle utilise des algorithmes qui transforment les flux de mots de répondants en informations clés pouvant être quantifiées. - Tech & Co, du mercredi 13 janvier 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos A la une
D'après les informations du Figaro, Pixmania devrait se déclarer en cessation de paiements et demander son placement en redressement judiciaire afin de donner à l'entreprise le maximum de chances de trouver un repreneur. Placé en procédure de sauvegarde depuis fin octobre 2015, le site de vente en ligne de produits électroniques ne pourra plus payer ses salariés à la fin du mois. Rappelons que la société emploie 430 personnes dont 320 en France. - Avec: Frédéric Bianchi, journaliste à bfmbusiness.com. - 01Business Forum - L'hebdo, du samedi 9 janvier 2016, présenté par Frédéric Simottel, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Placé en procédure de sauvegarde depuis fin octobre, Pixmania n'aura pas le temps de tester son nouveau modèle. L'un des pionniers de la vente en ligne en France devrait se déclarer en cessation de paiements au tribunal de commerce de Nanterre le 14 janvier et demander son placement en redressement judiciaire. Pixmania, propriété du groupe allemand Mutares, ne pourra plus payer ses salariés à la fin du mois. Rappelons que le site de vente en ligne de produits électroniques emploie 430 personnes dont 320 en France. Selon les informations du Figaro, le site a perdu 20 millions d'euros en 2015 et le scénario imaginé en octobre ne serait pas assez solide pour que l'équilibre soit retrouvé d'ici à fin 2016. - La Minute Tech de Delphine Sabattier, directrice de la rédaction de 01Net.com. - 18h l'heure H, du mercredi 6 janvier 2016, présenté par Guillaume Paul et Pauline Tattevin, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le Paris d'Emma Joos de ter Beerst, directrice générale France de Stella&Dot France. - Goûts de Luxe Paris, du 7 août, présenté par Karine Vergniol, sur BFM Business.
High-Tech
Le passage au payant pour la publication d’annonces par les professionnels sur Le Bon Coin fait polémique du côté des vendeurs, selon lesquels les tarifs prévus peuvent mettre à mal leur commerce en ligne.  
Société
Depuis jeudi dernier, des milliers de transactions ont déjà été réalisées entre particuliers qui mettent en vente les cadeaux reçus à Noël.
Dossier de la rédaction
Un cabinet spécialisé dans la sécurisation informatique des comptes clients a étudié les sites de e-commerce français, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat est inquiétant. Tous les détails avec Planet.fr.
Publicité