Vidéos à la une
Des éleveurs de porc de l'Hérault se sont regroupés afin d'organiser la vente directe de leurs produits et de pallier l'absence de solution dans la crise de leur secteur. "On ne doit rien à personne. On ne doit pas un euro aux banques. On est aujourd'hui en autonomie financière", a expliqué Dominique Soulier, éleveur porcin.
Vidéos à la une
Direction Milizac et Plouvien dans les pays du Finistère où des agriculteurs et consommateurs expliquent les avantages du circuit court et de la vente directe.
Vidéos à la une
Direction le potager du château de Courances où poussent uniquement des légumes bio sur 3 hectares et qui sont vendus directement aux consommateurs et aux restaurateurs.
Vidéos à la une
De nombreux agriculteurs se sont donnés rendez-vous place du Capitole pour promouvoir la vente de proximité.
Publicité