Vidéos à la une
Alors que cinq cadres de l'usine Seita de Carquefou ont été libérés après avoir été séquestré durant 24 heures, Francis Bonnin, délégué CGT à l'usine Seita, avoue son amertume. "Personne n'est venu nous voir, aucun politique n'est venu nous soutenir", lance-t-il au micro de BFMTV.
Publicité