Vidéos à la une
Des jeux, des dessins et des rires pour évacuer la tension. Des animateurs de l'ONU tentent de prendre en charge le traumatisme des enfants à Gaza. Témoins directs du bain de sang, ils risquent de développer des comportements dépressifs à l'âge adulte. Les envoyés spéciaux de BFMTV sont retournés dans une école de l'ONU accueillant des déplacés. Elle a été touchée trois fois par des tirs israéliens depuis le début du conflit.
Publicité