Revue du web
Avec Atlantico
Vert, jaune, orange, rose, rouge. Le nouveau programme d'étiquetage, tel que prévu par le PNNS, pourrait s'avérer idéal afin de déterminer la qualité d'un produit alimentaire. Il n'en est pas moins torpillé par les lobbys, dans l'indifférence générale.
Revue du web
Avec Atlantico
Devant l'incapacité des diplomaties contemporaines à penser les questions de sécurité collective autrement qu'à court terme, et sous l'angle étroit d'intérêts nationaux ou régionaux, ce manuel se propose d'ébaucher les pistes concrètes d'une nouvelle approche de la paix. Extrait de "Mémoire de paix pour temps de guerre", de Dominique de Villepin, aux éditions Grasset 2/2
Monde
L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a dévoilé il y a quelques jours les 21 nouveaux sites classés "Patrimoine mondial". Les voici en images. 
Vidéos A la une
17 réalisations de l'architecte franco-suisse entrent au patrimoine mondiale de l'humanité. Le Corbusier a marqué l'architecture avec ses lignes épurées avec un mobilier simple et fonctionnel.
Vidéos A la une
17 oeuvres de l'architecte Le Corbusier est inscrit au patrimoine de l'Unesco, dont 10 situées en France comme la Cité radieuse de Marseille. Bâtie entre 1947 et 1952, elle est sans doute l'oeuvre la plus connue de l'architecte. Plus de 300 appartements différents séparés de rues intérieures. Graveur, sculpteur, artiste peintre, Le Corbusier a marqué l'architecture du XXème siècle et est considéré comme l'inventeur du HLM.
Vidéos Argent/Bourse
Ce lundi 13 juin 2016, Karine Vergniol met en valeur une fondation. Cette semaine, focus sur les objectifs du programme d'action "Pour les femmes et la Science" créé par la Fondation L'Oreal et l'Unesco. - Avec: David Macdonald, directeur de la Philanthropie "Pour les Femmes et la Science" à la Fondation L'Oréal. Flavia Schlegel, sous-directrice générale pour le Secteur des Sciences Exactes et Naturelles à l'Unesco. Et Anaïs Orsi, boursière du Prix L'Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science. - Goûts de Luxe Paris, présenté par Karine Vergniol, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Nous sommes ici à Karnataka, un Etat au sud ouest de l'Inde, à Hampi, un village construit sur les ruines de Vijayanâgara, l'ancienne capitale du royaume du même nom. Il y a trente ans de cela le site était inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Chaque année un demi million de personnes viennent le visiter. Et certains temples sont toujours en activité. Maharaj Durgappa est venu ici en pèlerinage :" Quand je viens ici je suis très heureux, je fais ça pour que ma famille soit en bonne santé, qu'elle ait un bon avenir. Je viens ici pour prier depuis que j'ai 50 ans. Je suis tellement heureux de venir ici c'est très calme. " Les touristes étrangers se mêlent désormais aux pèlerins. Et cette activité est devenue une source de revenus importante pour les habitants de la région. Manjunat est né ici, au coeur même du site. Et tout naturellement il est devenu guide : " Mes grands-parents sont venus ici il y a 80 ans. Ils se sont installés ici. Ce n'était pas un endroit touristique, simplement un endroit agréable. De nombreuses personnes venaient ici pour prier, pas pour faire du tourisme. Quand arrivaient les pèlerins mon grand-père leur offrait un thé un café, un peu à manger. Il les traitait comme si c'étaient des invités de dieu. " La famille a été déplacée en 2011 quand les autorités archéologiques indiennes ont soumis un plan de restauration du pavillon où la famille s'était installée. Elle vit désormais à trois kilomètres du site. Manjunat Gowda : " Il y a plus d'un millier de temples, et chacun est différent. Parce que nous avons trois architectures différentes. La première est générale, la seconde est hindou islamique et la troisième est militaire, comme les tours de guet. C'est un site fantastique, très beau. " Le nombre de visiteurs et de pèlerins allant grandissant le site affronte de nouveaux défis. Il y a eu la restauration des monuments mais maintenant se pose la question de la propreté et de la gestion des déchets. N.C Prakash, archéologue : " Nous sommes plus préoccupés par les touristes. Parce que ce qui se passe c'est les gens viennent ici avec beaucoup de plastique et d'autres choses. Nous avons des poubelles mais pour une raison ou pour une autre , ils n'utilisent pas ces poubelles. La propreté est quelque chose d'important à leur faire comprendre. " Un groupe d'habitants a pris les choses en main. Kiran dirige un chambre d'hôtes familiale. Avec des amis il organise des opérations de nettoyage. Kiran Kumar : " Nous sommes responsables de la propreté du site. Donc avec mes amis qui sont ici on a créé une organisation qui s'appelle Citizen Rights Protection Forum, nous l'avons créée en 2003. Nous nettoyons des sites comme les bords de la rivière et d'autres zones de monuments. " Vijayanâgara était autrefois la capitale d'un des plus grands empires hindous du 14e. Ce joyau architectural compte plus de 400 temples.
Vidéos A la une
Près d'un million de vacanciers viennent admirer chaque année les gorges du Tarn, à cheval sur les départements de la Lozère et de l'Aveyron. Les eaux cristallines, les villages typiques et les majestueuses falaises composent un paysage grandiose, chargé d'histoire. Le site est classé depuis six ans au patrimoine mondial de l'Unesco.
Vidéos A la une
Détruit en octobre dernier à coup d'explosifs par le groupe Etat islamique, le célèbre arc de triomphe du site archéologique de Palmyre en Syrie va renaître de ses cendres plus vite que prévu. C'est le projet fou imaginé par l'université d'Oxford et le Musée du futur de Dubaï. A partir de photos du site et d'images de synthèse, des architectes italiens sont ainsi parvenus à remodéliser l'arc de triomphe en version réduite. A Carrare, en Italie, c'est un robot qui s'est chargé de la taille des différentes pièces de marbre... dans la carrière où Michel-Ange s'est lui-même approvisionné pour tailler son célèbre David. Ce n'est qu'une première étape 'On essaye de se mettre à la place des Syriens, explique Giacomo Massari l'un des architectes. On aimerait qu'ils fassent cela pour nous. Vous savez, pour les Italiens, les monuments sont très importants. Et nous comprenons parfaitement le rôle que peuvent jouer ce genre de répliques dans nos rapports avec les monuments.' Ce travail de Titan, contesté par certains archéologues, est en route depuis plusieurs mois. L'oeuvre de six mètre de haut, une fois terminée, sera présentée à Londres et à New York avant d'être donnée au musée de Palmyre. Ce projet n'est qu'une première étape : face à la folie destructrice de Daesh, d'autres monuments détruits ou endommagés pourraient eux aussi être reconstruits. A Alep, des pourpalers ont déjà commencé avec la population pour envisager la reconstruction d'un des plus vieux minaret du pays.
Vidéos A la une
Iles Galapagos, Kilimandjaro.... 229 sites sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco, mais la moitié est directement menacée par les activités humaines. L'Australie est l'un des plus mauvais élèves : sur 16 sites recensés 10 sont menacés, dont la Grande barrière de corail qui pâtit de l'exploitation du charbon. Si l''Unesco n'a pas le pouvoir de tous les protéger, l'organisation pourrait mieux user de son influence. Notamment en déclassant certains sites et en obligeant les autorités des pays concernés à réagir.
Vidéos A la une
Dans un contexte de jihad global, les soldats de Daech s'en prennent même à la culture et à l'histoire. A Palmyre, cette cité antique de Syrie, ils ont tagué, dégradé, détruit parfois à l'explosif, des joyaux inestimables du patrimoine mondial. Quelques jours après la reprise de la ville par l'armée syrienne, les premiers journalistes occidentaux ont pu constater les dégâts, qui sont à relativiser.
Vidéos A la une
C'est une ville fantôme tout juste libérée. La cité antique de Palmyre, située au centre de la Syrie, vient de subir 20 jours de combats. 20 jours, à raison de frappes quotidiennes de l'aviation russe, appuyée par des soldats au sol, mais aussi par des forces issues de l'armée syrienne, du Hezbollah libanais ou des Gardiens de la révolution iraniens, afin de reprendre cette cité caravanière des mains de l'Etat islamique (EI), qui en avait pris le contrôle en mai 2015. 'Nous nous attendions au pire, en raison des combats pour la libération de la ville, mais je pense que le cauchemar est terminé. Le paysage général est en bon état', a témoigné le chef des antiquités syriennes Mamoun Abdulkarim, dont le prédécesseur avait été décapité par les combattants de Daech. A l'issue des combats, quelque 400 jihadistes sont morts et 188 membres des forces prorégime ont péri. Reste à voir si cette bataille ouvrira la voie à d'autres offensives des forces syriennes, vers l'est, vers les fiefs du groupe Etat islamique. Avec agences
Vidéos A la une
Au Mali, la ville de Tombouctou est en phase de reconstruction. En 2012 les jihadistes qui occupaient le nord du Mali avaient détruit un patrimoine inestimable, vieux de 600 ans, les mausolées des Saints. Et c'est l'Unesco qui a lancé la rénovation de ce qui avait été détruit. 14 mausolées ont été restaurés. http://news.yahoo.com/timbuktu-timeless-lesson-215539043-politics.html L'Unesco a aussi saisi la Cour pénale internationale : un suspect, un jihadiste malien présumé, doit être jugé, pour avoir dirigé la destruction de ces mausolées en 2012. Irina Bukova, présidente de l'Unesco: 'Je pense qu'il n'y a pas d'impunité pour ceux qui détruisent le patrimoine mondial. En ce qui concerne le Mali, l'extrémisme a détruit les mausolées de Tombouctou, nous avons non seulement reconstruit ces mausolées mais j'ai aussi lancé en juillet dernier la reconstruction de 14 autres sites. Nous avons travaillé avec la Cour pénale internationale et avec la procureur, Fatou Bensouda, pour traduire en justice les auteurs, et le premier suspect est déjà à la Haye.' A l'occasion d'un forum sur l'éducation, le prix de la meilleure institutrice a été décerné à la palestinienne Hanan Al Hroub. Le prix, parrainé par le souverain de Dubaï, est d'un million de dollars (900 000 euros). Il récompense le travail de cette enseignante spécialisée dans l'éducation par le jeu, des enfants traumatisés par la violence. http://www.euronews.com/2016/03/14/palestinian-hanan-al-hroub-wins-promi... Rita Del Prete, Euronews : 'Au Forum de l'éducation, la crise des réfugiés s'est imposée dans les débats, pour réfléchir au sort de ces nouvelles générations de migrants livrés à eux-mêmes. L'éducation reste le principal outil pour lutter contre l'extrémisme et la radicalisation.'
Vidéos A la une
Dans le Sud-Ouest de la région de Tasmanie, en Australie, plusieurs incendies ont été recensés depuis jeudi. Ce lundi, des feux de brousse ont ravagé une réserve naturelle, patrimoine de l'Unesco. Des équipes de pompiers australiens ont été dépêchés pour venir en aide aux insulaires. Pour le moment, aucune habitation n'est menacée.
Vidéos A la une
Ils la dégustent, la décortiquent, la célèbrent en chansons : la frite. Une histoire 100% belge. Un goût inimitable, presque une drogue pour certains. Dans le pays, il s'agit d'un plat à part entière qui nécessite un savoir-faire bien particulier. Un musée de la frite a d'ailleurs vu le jour pour lever le voile sur les mystères de ce condiment. Cette année, elle pourrait faire son entrée au patrimoine de l'Unesco.
Vidéos Insolite
Lesley de Londres : 'Comment des antiquités pillées en Irak et en Syrie par exemple peuvent-elles encore se retrouver sur le marché mondial de l'art malgré l'existence de plusieurs conventions internationales censées protéger le patrimoine mondial ?' La réponse de Zeynep Boz, experte à la Section des traités relatifs à la protection du patrimoine culturel, Division du patrimoine, Secteur de la culture, UNESCO : 'Empêcher tout trafic illicite en général, c'est notre mission quotidienne : nous veillons à ce qu'aucun bien culturel en provenance de n'importe quel pays ne soit exporté illégalement. Cela dit, il existe une équipe qui travaille spécifiquement sur cette question pour l'Irak et la Syrie. Les conventions internationales notamment celle de 1970 sont assez importantes, mais il faut avoir en tête qu'elles ne représentent qu'un point de départ et que l'étape suivante, c'est leur application au niveau national. Difficile détection Il est aussi très important de savoir que les biens culturels ne sont pas comme les drogues ou les armes. Dans le cas des drogues par exemple, les services des douanes ont des chiens renifleurs et pour les armes, ils ont des détecteurs de métaux, mais de tels dispositifs n'existent évidemment pas pour les biens culturels. En général, il s'agit de très petits objets qui peuvent être très facilement cachés sur des personnes qui voyagent. Immense intérêt politique A l'heure actuelle, on a plus de chance parce qu'il y a un immense intérêt politique pour la protection du patrimoine culturel dans les pays en conflit. A cet égard, j'aimerais souligner l'importance de la Résolution 2199 des Nations Unies qui établit un moratoire mondial sur les objets culturels en provenance d'Irak et de Syrie. C'est pourquoi on promeut les pratiques de diligence raisonnable. Ce terme désigne les efforts de vérification dont on fait preuve avant d'acheter un artéfact ou de le proposer à la vente. Cette Résolution prévoit aussi des sanctions pour le trafic illégal d'objets culturels et il s'agit des mêmes sanctions qu'en cas de contrebande de pétrole.' Si vous voulez vous aussi poser une question dans Utalk, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous.
Vidéos A la une
Le 13h entame ce vendredi la dernière étape de son petit tour du monde. Après la Mongolie intérieure, le Texas, l'Angleterre et la Polynésie, aujourd'hui l'Iran et sa cité de Yazd, l'une des plus anciennes villes du monde. Nichée au coeur du désert Persan, elle fait partie des dix-neuf sites du pays à être classés au patrimoine mondial de l'Humanité.
Vidéos A la une
Devant l'Unesco à Paris, trois jours après les attentats qui ont ensanglanté la ville, le Président a salué "les messages de solidarité" du monde entier, "de l'Opéra de Sydney, de la porte de Brandebourg, des pyramides d'Egypte, de la Perle de l'Orient en Chine, et du Metropolitan Opera de New York."
Vidéos A la une
Ce lundi, les pays membres de l'Unesco ont rejeté la demande d'adhésion du Kosovo et ce malgré 92 voix pour sur 142.
Vidéos A la une
Le Kosovo échoue à devenir membre de l'Unesco. 7 ans après avoir déclaré son indépendance, l'ancienne province serbe espérait ansi renforcer sa reconnaissance internationale. Mais à trois voix près, elle a n'a pas obtenu la majorité des deux tiers requise lors d'un vote au siège de l'organisation à Paris. Sur 142 voix exprimées, 50 Etats ont voté contre, dont bien sûr la Serbie et son allié, la Russie. L'ambassadeur serbe à l'UNESCO, Darko Tanaskovic, s'est félicité du résultat. 'Je pense que c'est une sorte de triomphe de la vérité et de la vertu', a t-il dit. A Pristina, les autorités kosovares ont déploré ce revers. Atifete Jahjaga, présidente du Kosovo, a ainsi estimé que 'le rejet de la demande d'adhésion du Kosovo à l'UNESCO, c'est une opportunité ratée pour faire progresser la vision, les valeurs et les buts de cette organisation et leur promotion au sein du Kosovo'. Outre la gestion de son patrimoine culturel, l'adhésion à l'Unesco aurait permis au Kosovo de faire un pas vers son adhésion à l'ONU. Le Kosovo a été reconnu à ce jour par une centaine de pays, dont les Etats-Unis et la plupart des membres de l'UE.
Vidéos A la une
Ce week-end, les jihadistes de l'Etat islamique ont dynamité un temple de la cité antique de Palmyre en Syrie. Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO, a fait part sur LCI de son inquiétude et de sa tristesse lorsqu'elle a appris cette information. Elle a dénoncé l'attitude des troupes de Daech.
Vidéos A la une
La Réunion fête ses cinq ans de classement au patrimoine mondial de l'Unesco. Les atouts de l'île sont nombreux. Le Piton de la Fournaise fascine toujours, mais il n'est pas le seul: la nature verdoyante de l'île mêlée aux villages traditionnels surprend toujours. Notre équipe vous fait découvrir l'un des joyaux de l'île, on l'appelle le "poumon vert" de la Réunion: Le Cirque de Salazie.
Vidéos A la une
Plusieurs maires de l'Aude demandent l'inscription des châteaux de Peyrepertuse, plus connus sous le nom de châteaux cathares, au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce classement permettrait de mieux préserver les bâtiments. "Aujourd'hui on fait des travaux de restauration, on alimente le chantier par hélicoptère donc imaginez à l'époque", explique Sébastien Pla, maire de Duilhac-sous-Peyrepertuse.
Vidéos A la une
Chaque année, la France accueille près de 10 millions de curieux. Rien que pour la Champagne, le nombre de touristes a été multiplié par cinq en dix ans. La région est d'ailleurs, depuis le mois dernier, classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco.
Vidéos A la une
Entre le bleu du ciel et de la mer, la vénérable Promenade des Anglais niçoise fête ses 250 ans. Aménagée pour distraire les aristocrates et les rentiers britanniques en quête de soleil, elle pourrait bientôt faire son entrée au patrimoine mondial de l'Unesco. Une reconnaissance que touristes et natifs accueillerait avec plaisir ! A suivre : un point sur Wimbledon et la photo du jour, du 100% british !
Monde
L’Unesco a dévoilé samedi de nouveaux inscrits au patrimoine mondial de l’humanité, parmi lesquels les climats de Bourgogne et les maisons et caves de Champagne. Découvrez en images quelques-uns des plus beaux sites inscrits.  
Vidéos A la une
L'UNESCO a distingué la Champagne et la Bourgogne en les classant au patrimoine mondial de l'humanité ce samedi. Une distinction qui aura sans aucun doute un impact positif sur l'économie des deux régions, avec une hausse de la fréquentation en perspective.
Vidéos A la une
Une bonne nouvelle pour la Champagne : l'Unesco vient d'inscrire le précieux cépage au patrimoine mondial de l'Unesco. Une reconnaissance suprême pour les producteurs de la région.
Vidéos A la une
C'est officiel ! Les côteaux, maisons et caves de champagne sont désormais inscrits au patrimoine de l'UNESCO.
Vidéos A la une
Plein d'espoir dans l'avenir de son oenotourisme, la Champagne retient son souffle avant la décision de l'Unesco qui pourrait inscrire ce week-end ses coteaux, maisons et caves au patrimoine mondial de l'humanité dans la catégorie "Paysage culturel évolutif vivant". "On a des grandes chances d'être reconnus", a affirmé sur LCI le Docteur Michel Guillard, coordinateur de la candidature.

Pages

Publicité