Société
Le père de Johanna qui avait étouffé sa fille handicapée, en janvier 2011, a été condamné ce vendredi 21 mars à 5 ans de prison avec sursis.
Publicité