Eric Zemmour n’est pas seulement un journaliste aux idées controversées, c’est également un coiffeur qui officie dans le Sud de la France et cet homonyme du polémiste français vit un cauchemar au quotidien.

Alors que Laurent Ruquier a récemment confié avoir regretté d’avoir laissé la parole à Eric Zemmour durant cinq ans, un homonyme du polémiste français a raconté les désagréments que cela implique. Eric Zemmour, un coiffeur du Sud de la France, est souvent pris à son grand dam pour le journaliste aux déclarations polémiques. Cet homme à la tête de quinze salons de coiffure a confié à L’Indépendant en avoir assez. D’autant plus que son entreprise porte le nom d’Eric Zemmour.

Lire aussi - Le cri d'appel du vrai Paul Bismuth

"Je reçois des messages qui s'adressent à Éric Zemmour le journaliste. Certains ne font pas la différence entre lui et moi. Or, je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qu'il dit ou écrit. Moi, je vends de la beauté, de la mode. Je n'ai pas du tout sa façon de penser, j'ai mes convictions, mais je n'ai pas à les exprimer. Ce que lui fait volontiers", a expliqué le coiffeur qui avoue recevoir "des coups de téléphone anonymes, des vidéos insultantes sur Instagram, des appels dans nos salons...".

"J'ai un grand respect pour les femmes, en ce qui me concerne"

"Lui a précisé en quelques occasions, qu'il n'avait rien à voir avec moi, mais ça continue. Pourtant, on ne se ressemble pas du tout, on sait le métier que j'exerce. Et je ne fais pas partie de son trip", a-t-il déclaré au journal régional. Avant d’ajouter : "Par exemple, j'ai un grand respect pour les femmes, en ce qui me concerne".

Lire aussi - Coulibaly : le cauchemar de ses homonymes

Publicité
Lorsque L’Indépendant lui demande s’il a déjà songé à changer de nom, le coiffeur déclare : "Je me suis posé la question, mais j'ai une notoriété depuis plus de 15 ans avec les salons qui portent mon nom, alors cela aurait été préjudiciable. Nous avons en revanche, rajouté 'Beauté prestige' pour noyer un peu le nom. Mais, pour certains, ce n'est pas suffisant puisque la confusion continue".

Vidéo sur le même thème : Laurent Ruquier se confie au sujet d'Eric Zemmour