Vidéos A la une
Le sénateur et co-président du groupe écologiste au Sénat Jean-Vincent Placé était l'invité, vendredi de Politique matin. Le président de l'Union des démocrates et des écologistes (UDE), un parti rassemblant des centristes et des écologistes favorables au gouvernement, a déclaré souhaiter que François Hollande "soit en situation de se représenter. Parce que c'est le président sortant et qu'il n'a pas démérité. C'est plutôt lui le rempart par rapport à la droite, à Monsieur Sarkozy, ou à l'extrême-droite". Une alliance de gouvernement assumée avec le gouvernement socialiste à l'inverse de l'autre partie de la gauche, et notamment du Parti communiste français avec son secrétaire national Pierre Laurent. "Pierre Laurent dit en gros : 'nous devons avoir un candidat anti-Hollande'. Tout cela n'a strictement aucun sens, aucune réalité électorale. Et comme d'habitude cela fera le jeu de Sarkozy et Le Pen", a taclé Jean-Vincent Placé.
Politique
A peine une semaine après avoir quitté Europe Ecologie-Les Verts, François de Rugy et Jean-Vincent Placé ont décidé de créer l’Union des démocrates et écologistes (UDE).
Publicité