Vidéos A la une
CISJORDANIE - 08 avril 2015 - Sous le regard de soldats israéliens, le corps sans vie de l'agresseur est évacué. L'homme, un Palestinien d'une vingtaine d'années, a attaqué au couteau des soldats de Tsahal. La scène s'est déroulée ce mercredi matin dans le nord de la Cisjordanie. L'un des militaires, en faction aux abords d'une colonie juive, a été grièvement blessé au cou avant qu'un second, légèrement touché, ne réussisse à abattre leur assaillant de deux balles dans la tête. Il s'agit de la deuxième agression au couteau visant des soldats israéliens en une semaine. Depuis la guerre dans la bande de Gaza l'été dernier, plusieurs attaques de ce type ont été perpétrées en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est.
Vidéos A la une
JERUSALEM - 19 nov 2014 - Mardi soir, à Jérusalem-Est, l'armée israélienne a détruit la maison du Palestinien qui avait jeté sa voiture contre un arrêt de tramway fin octobre. L'attentat avait fait deux morts. Cette démolition fait suite aux nombreuses violences dont est victime Jérusalem depuis quelques semaines. Mardi matin, la mort de 4 israéliens lors de l'attaque contre une synagogue a Jérusalem-Ouest a ravivé les tensions. Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou a déclaré qu'il répondrait "d'une main de fer" aux attaques en ordonnant la destruction des maisons des assaillants. C'est la première mesure punitive de ce type depuis le début des violences. De son coté, Amnesty International redoute "que ces démolitions aggravent" un contexte déjà très explosif à Jérusalem.
Vidéos A la une
Israël a accepté ce dimanche un nouveau cessez-le-feu de 72 heures. Pour certains Gazaouis, la trêve ne fait que retarder l'échéance et entretenir la peur. Petit à petit, ils ressortent dans les rues, mais non sans crainte. Ils souhaitent un véritable cessez-le-feu durable et la possibilité de pouvoir entrer et sortir librement du territoire.
Vidéos A la une
Ce vendredi matin, les affrontements ont repris entre le Hamas et l'armée israélienne, au grand dam de la population qui souhaitait un prolongement de la trêve. Un bon nombre de Gazaouis ont dû retourner se réfugier dans les écoles de l'ONU. Mais le manque de place et de dispositifs pour la population se fait sentir.
Vidéos A la une
Le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a annoncé vendredi au Caire qu'il ne prolongera pas le cessez-le-feu dans l'enclave palestinienne en vigueur depuis trois jours parce qu'Israël refuse d'accéder à ses demandes. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Des centaines de Palestiniens sont descendus dans la rue jeudi à Gaza à l'appel du Hamas pour revendiquer la victoire dans la guerre et exalter la résistance à l'armée israélienne.
Vidéos A la une
Reportage le 27 juillet à Beit Hanoun après les combats intenses. L'hôpital a été évacué dans la panique. "De quoi suis-je coupable?", s'interroge un habitant
Vidéos A la une
Des milliers de Palestiniens rentrent chez eux après la trêve de 72 heures annoncée par Israël ce mardi. Certains ont eu du mal à retrouver l'emplacement de leur immeuble, et quelques quartiers ne sont plus qu'un champ de ruines. Les secours ont pu accéder à des zones jusqu'ici bloquées, certains sont sous le choc des découvertes à la suite des bombardements.
Vidéos A la une
GAZA - 5 août 2014 - Les soldats de l'armée israélienne ont commencé à quitter la bande de Gaza, après presque un mois de guerre et de combats sur le territoire palestinien. Un porte-parole de Tsahal a annoncé que les troupes allaient se redéployer sur des positions défensives, cîté israélien. Cette décision a pris effet au moment de l'entrée en vigueur de la trêve de 72 heures, négociée entre le Hamas et Israël... Selon l'armée israélienne, ses objectifs sont désormais atteints : à savoir la destruction des tunnels, utilisés par les combattants du Hamas. Pour l'instant, l'accord de cessez-le-feu "ne prévoit que le retour au calme". Reste à savoir si le retrait des troupes israéliennes se poursuivra par la fin des frappes israéliennes et l'arrêt des tirs de roquettes du Hamas.
Vidéos A la une
Après l'annonce ce mardi matin du retrait total des militaires israéliens de Gaza, se dirige-t-on vers la fin du conflit entre le Hamas et Israël? Jusqu'à présent les pressions de la communauté internationale n'ont pas été entendues, "une solution politique devra être imposée", a déclaré François Hollande. Mais qui pour l'imposer ? Et comment? Notre éditorialiste Ulysse Gosset livre son analyse.
Vidéos A la une
En direct de Gaza, le docteur Zouhair Lhana chirurgien obstétrique franco-marocain témoigne après la bombardement d'un site de l'ONU dans lequel se trouvaient des réfugiés. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
L'armée israélienne a-t-elle pilonné Rafah et tué des dizaines de Palestiniens à la recherche d'un soldat porté disparu dans la bande de Gaza alors qu'il était déjà mort ? Elle a tenté de s'expliquer dimanche.
Vidéos A la une
NEW DELHI - 1 août 2014 - Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé vendredi à New Delhi qu'Israël et le Hamas avaient donné leur accord pour un cessez-le-feu de 72 heures dans la bande de Gaza. "Israël pourra continuer ses opérations défensives pour les tunnels derrière ces lignes et les Palestiniens pourront recevoir de la nourriture, une assistance médicale et humanitaire, tout comme ils pourront s'occuper de leurs blessés, enterrer leurs morts et rentrer dans leurs maisons dans des zones sécurisées", a dit John Kerry. "L'Égypte pourra émettre immédiatement des invitations aux deux parties, afin d'engager des négociations sérieuses et ciblées visant s'attaquer aux causes sous-jacentes de ce conflit". Le cessez-le-feu est entré en vigueur à 08h00 locales (05h00 GMT). L'offensive militaire israélienne a commencé le 8 juillet.
Vidéos A la une
Le président du CRIF, Roger Cukierman, a réagi ce jeudi quant à la possible dissolution de la Ligue de défense juive. "Nous ne sommes absolument pas d'accord sur sa philosophie et sur sa méthode, et donc nous n'avons rien de commun avec la LDJ", a-t-il affirmé, précisant que la "LDJ ne faisait pas partie du CRIF".
Vidéos A la une
A l'appel de toutes les grandes organisations juives de France, se tenait ce jeudi, devant l'ambassade d'Israël, dans le centre de Paris, un rassemblement pro-israélien. Le premier depuis l'offensive de Tsahal lancée le 8 juillet dernier sur la bande de Gaza. "Nous estimons qu'Israël a le droit et le devoir de se défendre contre ces menaces", a notamment déclaré Roger Cukierman, présent au rassemblement.
Vidéos A la une
GAZA - 30 juillet 2014 - Au moins 20 Palestiniens ont péri mercredi matin dans un bombardement contre une école dans la bande de Gaza. Plusieurs dizaines de personnes avaient trouvé refuge dans les salles de classes. Il s'agissait d'un abri d'une agence de l'ONU, situé dans le camp de Jabaliya. Les obus israéliens ont atteint plusieurs endroits du bâtiment, et le bilan humain n'a cessé de s'alourdir ces dernières heures. Outre les tués, plusieurs dizaines de personnes ont été blessées. Les civils s'étaient rassemblés dans cette école après avoir été avertis par Tsahal que leur quartier risquait d'être bombardé. Obligés de fuir les combats, quelques 200 000 Palestiniens ont trouvé refuge dans des écoles gérées par les agences de l'ONU. Israël accuse pourtant le Hamas de se servir de ces camps de fortune pour cacher du matériel de guerre. Les forces israéliennes ont pris pour cible plusieurs de ces sites depuis le début de l'opération " Bordure protectrice " déclenchée le 8 juillet dans la bande de Gaza.
Vidéos A la une
Ces derniers jours à Gaza, les bombardements se sont intensifiés, faisant des dégâts encore plus nombreux. Durant les affrontements, les missiles israéliens ont détruit des mosquées à Gaza. Les fidèles se sont attelés à nettoyer les lieux quelques heures seulement après l'explosion. Les Gazaouis, désespérés, entreprendront de reconstruire leur mosquée mais cela prendra plusieurs années. En attendant, ils prient dans la rue.
Vidéos A la une
Toute la nuit de lundi à mardi, Tashal a pilonné des symboles de l’autorité du Hamas dans la ville de Gaza avec des avions, des tanks et des...
Vidéos A la une
Après une trêve de quelques heures samedi, de nombreux Palestiniens déplacés de force en ont profité pour retourner chez eux et constater l'horreur, entre maisons détruites, cadavres dans les décombres et bombes non explosées au sol. Cette famille, comme de nombreuses autres, vit depuis le début des affrontements sous le bruit des bombes. Même s'ils vivent dans la peur, ils maintiennent leur soutien indéfectible au Hamas. Rencontre.
Vidéos A la une
Roquettes et raids se sont poursuivis se week-end. Après un cessez-le feu avorté, Israël et le Hamas se sont rejetés la responsabilité. Dans la Bande de Gaza, plus un millier de palestiniens ont été tués. Et les ONG ont de plus en plus de mal à travailler. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
A Gaza ce vendredi, la cour d'une école de l'ONU du quartier de Beit Hanoun a été bombardée par les militaires israéliens alors que de nombreux civils se trouvaient à l'intérieur. L'explosion a fait 15 morts 200 blessés. L'Union européenne a appelé à une "enquête rapide" sur ce tir d'obus israélien.
Vidéos A la une
Après les incidents du week-end en marge de manifestations pro-palestiniennes, RMC est retournée à Sarcelles. Les habitants l'assurent, juifs et musulmans vivent bien ensemble. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Ce lundi sur RMC, Fabien Crombé recevait l'ambassadrice de Palestine auprès de l'Union Européenne. Pour Leila Shahid, tout ce qui se passe en ce moment au Proche-Orient est une" tragédie ". Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Ce jeudi a eu lieu le début de l'opération terrestre de l'armée israélienne à Gaza. La nuit de jeudi à vendredi fut l'une des plus violentes depuis le début de l'offensive. Des militants du Hamas ont été tués mais aussi des civils. A l'hôpital Al Shifa, des familles entières ont perdu des proches.
International
Alors le leader palestinien s'émeut du "massacre" des Palestiniens de la Bande de Gaza, l’armée israélienne ferait en réalité tout pour réduire au maximum les pertes civiles. Après 500 frappes lancées sur le territoire palestinien, 50 à 100 civils auraient été tués. A la vue de ce bilan, l’Etat hébreu s’efforcerait-t-il pas à épargner les civils ?
Vidéos A la une
Le Hamas a revendiqué des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv le 8 juillet, en réaction à une vaste offensive israélienne contre le mouvement islamiste palestinien qui a fait au moins 28 morts. A Tel-Aviv, ville jeune et festive du pays, les habitants tentent de se préparer face au danger.
Publicité