Vidéos Alaune
C'est un conflit qui dure depuis des années engendrant des rancoeurs profondes qui serait l'élément déclencheur de l'affaire Troadec. Pascal, Brigitte, Sébastien et Charlotte Troadec auraient été assassinés en raison d'"un litige successoral" qui revenait souvent dans les discussions. Mais le 16 février dernier, ce conflit a tourné au drame, comme l'a avoué le beau-frère lors de sa garde à vue. Les équipes de BFMTV reviennent sur l'effroyable scénario de cette affaire hors normes, reconstitué par les enquêteurs. - Un document "Grand Angle BFMTV"
Vidéos Alaune
Première découverte sur la propriété du meurtrier présumé de la famille Troadec. Des restes humais ont été découverts lors de la fouille de la ferme située à Pont-de-Buis dans le Finistère.
Vidéos Alaune
Depuis 7h30 ce mercredi matin, des fouilles ont lieu aux alentours et dans la ferme, à Pont-de-Buis (Finistère), d'Hubert Caouissin, suspect présumé des meurtres de la famille Troadec. Avec sa femme Lydie, ils sont présents pour cette opération dont l'objectif est de retrouver les dépouilles des quatre membres de la famille. Hubert Caouissin dit les avoir démembrés, brûlés et dispersés dans les bois autour de la propriété. Un gros dispositif policier est présent sur place.
Vidéos Alaune
Hubert Caouissin a avoué, ce dimanche, les meurtres des quatre membres de la famille Troadec. Le procureur de Nantes a donné une conférence de presse, ce lundi, pour expliquer le déroulé des faits. Le 16 février, l'ancien beau-frère de Pascal Troadec pénètre dans le pavillon de la famille Troadec à Orvault. Il tue alors les parents et les deux enfants avec un pied de biche. Le lendemain, il revient pour nettoyer la scène de crime et se débarrasser des corps: "Les corps ont été démembrés. Une partie a été enterrée et l'autre partie brûlée", a indiqué le procureur de Nantes.
Vidéos Alaune
Pierre Sennès, le procureur de Nantes, a tenu un point presse ce lundi 6 mars, après les aveux de l'ancien beau-frère de Pascal Troadec dans l'affaire des disparus d'Orvault. Cécile Olivier, journaliste police-justice à BFMTV nous en dit plus.
Vidéos Alaune
La mystérieuse disparition de la famille Troadec a connu lundi un rebondissement spectaculaire avec les aveux du beau-frère du père, qui a reconnu en garde à vue avoir tué les quatre membres de la famille à cause d'un différend lié à un héritage mal partagé. Le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennes a évoqué lors d'une conférence de presse "un litige successoral" au sein de la famille.
Société
Lundi, le journaliste Eric Brunet a publié un tweet pour s'excuser auprès de Sébastien Troadec, le fils de la famille assassinée. Mais la forme de son message n'a pas du tout plu aux internautes.
Vidéos Alaune
L'ancien beau-frère de Pascal Troadec a avoué les meurtres des quatre membres de la famille disparue depuis le 16 février, comme l'a confirmé le procureur de Nantes, ce lundi. Âgé de 46 ans, il a été marié avec la soeur de Pascal Troadec. Il vivait dans la ville de Plouguerneau, près de Brest. Ancien ingénieur dans la construction, il a arrêté de travailler, il y a quatre ans, pour cause de dépression. La presse locale évoque quelqu'un de très discret. Par ailleurs, il semblait nourrir une rancoeur contre la famille Troadec. Lors d'une première audition devant les enquêteurs, il avait avoué être fâché avec la famille de son ex-femme pour une question d'héritage.
Vidéos Alaune
L'ancien beau-frère de Pascal Troadec est passé aux aveux comme l'a confirmé le procureur de Nantes, ce lundi. Il a avoué avoir tué les quatre membres de cette famille. Entendu une première fois par la police il y a quelques jours, il avait d'abord révélé être fâché avec la famille Troadec pour une histoire d'héritage. Ses traces génétiques avaient ensuite été trouvées dans la maison de la famille à Orvault ainsi que dans la voiture du fils. Il sera présenté devant un magistrat dans la journée.
Vidéos Alaune
Près de deux semaines après la disparition des quatre membres de la famille Troadec à Orvault, le procureur de Nantes donnait, pour la première fois ce vendredi, une conférence de presse. Il est revenu sur les détails de l'enquête: "Il y a eu une agression violente, des pertes de sang importantes. C'est incontestablement une scène d'une grande violence (...) Logiquement, on peut penser que des personnes sont peut-être décédées (..) C'est peut-être un drame familial, c'est peut-être l'intervention d'un tiers, on n'en sait rien".
Vidéos Alaune
Le procureur de Nantes a donné, ce vendredi, une conférence de presse pour livrer les dernières informations dont la justice dispose sur la disparition de la famille Troadec, à Orvault. Pierre Sennes a procédé à un rappel complet des faits depuis la nuit du 23 au 24 février et la disparition des 4 membres de cette famille. Le procureur de Nantes a estimé que cette affaire était "hors normes".
Société
Alors que l’on est toujours sans nouvelle de la famille Troadec, la tante s’est exprimée pour la première fois jeudi. Elle espère encore les retrouver vivants alors que des traces de sang auraient été retrouvées dans la voiture du fils.
Vidéos Alaune
La voiture du fils de la famille Troadec, disparue depuis plusieurs jours, a été retrouvée ce jeudi sur le parking d'une église près de la zone portuaire de Saint-Nazaire. Ce véhicule était le seul manquant au domicile familial à Orvault (Loire-Atlantique). La carte bancaire et la carte vitale de Charlotte Troadec avaient été retrouvées dans le pantalon de la jeune fille, ce mercredi, dans un petit bois de Dirinon (Finistère), commune située à 300 kilomètres d'Orvault. De nouvelles perquisitions ont eu lieu, ce jeudi, et de nouvelles traces de sang ont été retrouvées dans la maison de la famille.
Publicité